Guide pour protéger son jardin et son potager des nuisibles

Sommaire

Votre potager ou votre jardin est menacé par des fourmis, des insectes rampants ou volants en tout genre ? Comment les identifier ? Comment vous protéger ? Comment traiter vos plantes ? Insecterra vous donne toutes les clés pour prévenir l’apparition de ces nuisibles et les éradiquer.

Tout savoir pour protéger son potager

L’arrivée du printemps ne fait pas que réveiller la végétation. Si les premiers légumes germent, si les cerisiers sont en fleurs, si les rosiers dévoilent leurs futurs boutons, d’autres habitants du jardin, beaucoup moins sympathiques, font également leur grand retour. L’interdiction des pesticides de synthèse oblige à lutter préventivement contre les bio-agresseurs et à repenser sa façon de jardiner.

Quels sont les principaux insectes nuisibles pour votre potager ?

La cécidomyie du rosier

C’est un petit insecte (2 à 3 mm) brunâtre. La larve (sous forme de petits asticots) cause différents dégâts au niveau des pousses ou des fruits. La croissance de la plante est perturbée et on note parfois l’apparition de galles.

Les altises

Petits coléoptères de la famille des chrysomèles qui ont les pattes de derrière très développées et qui sautent lorsqu’ils sont dérangés. Ce qui fait que l’on constate les dégâts sans apercevoir les fautives !

 

On compte plusieurs espèces d’altises dont quelques-unes causent des dommages d’importance. Plusieurs espèces sont très spécialisées et causent peu de dommages.

 

La plupart des espèces d’altises sont de couleur foncée et lustrée et mesurent de 2 à 5 mm de longueur.

Les antennes mesurent de la moitié aux deux tiers de la longueur du corps selon les espèces.

Les altises
Charançon du jardin

Le Charançon au jardin

Petit coléoptère noir, de 8 à 13 mm de longueur, muni d’une pièce buccale qui ressemble à une trompe. Femelle apparaissant au début de juillet, elle se nourrit de feuilles la nuit et se réfugie le jour sous l’écorce.

 

La larve mesure de 8 à 14 mm de longueur et est de couleur blanchâtre à tête brune. Elle se nourrit dans le sol.

Ils infectent eux et leur larve : rhododendron, conifères, primevère, aster, astilbe, géranium, heuchère, sédum, pin, épinette, clématite, fusain, troène, vigne à raisin, lilas, et de très nombreuses vivaces.

 

Racines mangées par les larves. Écorce du collet mangée. Feuillage dévoré par les adultes : présence de perforations en forme de croissant au bord des feuilles. Décoloration, flétrissement et dépérissement des végétaux.

La chrysomèle

Petit coléoptère originaire d’Amérique centrale, il est devenu, au cours des années 60, le principal ravageur du maïs en Amérique du Nord.

 

Signalés en Europe centrale en 1992, en France en 2002, les foyers se développent sur ce continent. Ce petit coléoptère nous a surtout valu l’implantation d’OGM en France et l’emploi de pesticides très toxiques, au grand dam des apiculteurs.

 

L’oseille subit souvent ses assauts. Les feuilles sont percées de petits trous et si rien n’est fait, elles se transforment vite en dentelles. Il est parfois nécessaire d’arracher le pied d’oseille, de le diviser, le nettoyer et le replanter dans une autre partie du jardin.

La Chrysomèle
La cochenille

La Cochenille

Deux principales espèces de cochenilles fréquentent couramment le jardin la véranda. Les plus courantes ressemblent à de minuscules petites coquilles agglomérées les unes contre les autres sur l’écorce des branches et les feuilles.

 

Elles mesurent environ 3 mm de longueur et sont de couleur grisâtre, brun-noir.

Il s’agit d’un insecte suceur qui prélève la sève des tiges. En grand nombre, il peut causer la mort des rameaux.

 

Quelques cochenilles traitées à temps causeront peu de dégâts irrémédiables sur une plante. Cependant, si vous laissez se développer les colonies de cochenilles, elles peuvent rapidement affaiblir la plante en suçant la sève.

 

Le danger des cochenilles c’est qu’elles prolifèrent rapidement et qu’une fois installer, il est alors difficile de les déloger.

Les araignées rouges

Les araignées rouges sont des acariens qu’il est difficile de repérer au début d’une attaque tant ils sont petits. De nombreux petits points jaunes ou décoloration de la feuille résultant des piqures.

 

Les feuilles s’en recouvrent complètement et dessèchent. Elles apparaissent très facilement dans les cultures des plantes vertes quand l’air ambiant est chaud et sec.

 

Il suffit alors d’arroser abondamment le feuillage des plantes.

insectes
Les fourmis

Les fourmis

Les fourmis sont indispensables et font partie de la biodiversité d’un jardin. Elles sont plus utiles que nuisibles.

 

Les fourmis sont de petits insectes de la famille des formicidés qui forment de grandes colonies : les fourmilières.

 

Ce sont ces fourmilières qui posent des problèmes au jardinier. Surtout s’il a un petit jardin. Les fourmis sont en général très utiles, car elles dévorent de nombreux prédateurs des plantes cultivées.

 

Il ne s’agit donc pas d’éliminer les fourmis du jardin, mais de contrôler l’implantation des fourmilières.

Les solutions pour se protéger des nuisibles de jardins

Miser sur les insectes auxiliaires

 

Tous les insectes ne sont pas nécessairement nocifs pour votre jardin, et pour preuve ! Avez-vous déjà entendu parler des insectes auxiliaires ? La coccinelle, le chrysope ou encore le carabe sont de parfaits alliés pour protéger votre jardin contre les chenilles, les limaces et pucerons. Pour cela évidemment, il faut arrêter d’utiliser de l’insecticide !

 

Semer hors période de ponte

 

Il est vivement conseillé de ne pas semer vos plantes à la pleine période de ponte des insectes ravageurs (pucerons, charançons ou chenilles xylophages). Il est donc recommandé de semer tôt au printemps ou tard en été, lorsque les légumes le permettent bien évidemment !

 

Préparer un purin d’ortie

 

L’ortie n’est pas souvent la plante la plus appréciée du jardin en raison des piqûres qu’elle occasionne. De plus elle est difficile à éliminer du jardin. Notamment,  à cause de ses racines. Mais ne les jetez surtout pas ! Les orties, lorsqu’on les fait macérer dans l’eau forment un purin particulièrement efficace contre certains insectes, comme les pucerons. Le purin forme une espèce de répulsif contre les nuisibles.

 

Attention toutefois à l’odeur très forte, pensez donc à le préparer et à l’épandre loin de votre maison.

 

Faites macérer vos fougères

 

Une autre “recette de grand-mère”, à base de fougère cette fois. Cette plante sauvage est un traitement préventif contre les taupins, les pucerons et même la rouille.

 

En effet, riches en tanin et en aldéhyde, les fougères, en plus d’être utilisées sous forme de paillis au jardin, sont utiles pour éloigner les “ravageurs”. Pour cela, faites-les macérer dans l’eau, puis pulvériser le tout sur vos plantes.

 

Associer les bonnes plantes pour protéger votre jardin

 

Certaines plantes se protègent mutuellement contre tous les insectes qui leurs sont nuisibles et peuvent diminuer le risque de maladie, on les appelle les plantes compagnes.

 

Connaître ce genre d’associations de plantes est un atout essentiel pour s’occuper de votre jardin naturellement. Un tableau existe et indique quels légumes sont compatibles ou non.

 

On y apprend par exemple que l’ail lorsqu’il est associé à la carotte, aux betteraves ou encore aux fraisiers éloigne les insectes.

 

Miser sur les épluchures de bananes

 

Les pelures de bananes éloignent les pucerons et petits parasites. Pour se faire, cela nécessite une petite préparation.

 

Plongez-donc leurs pelures dans l’eau bouillante pendant 10 minutes. Puis mettez-là dans un pulvérisateur afin de pouvoir pulvériser vos plantes qui sont couvertes de pucerons.

 

Concombre et aluminium

 

Les limaces et autres escargots peuvent vite devenir indésirables au jardin.

 

Alors pour leur donner envie d’aller baver ailleurs, posez des épluchures de concombre sur de l’aluminium. On place donc les épluchures sur une feuille d’aluminium, la réaction chimique qui se produit éloigne les gastéropodes. Une association étonnante mais imparable.

 

Les brocolis contre les mouches

 

Le seul problème avec le concombre, c’est qu’il attire les mouches. Alors pour s’en débarrasser, on dispose quelques pieds de brocolis à proximité desdits concombres.

 

Vous verrez, les mouches iront voler ailleurs.

 

Le citron pour faire fuir les fourmis

 

Rien de tel que les écorces de citron pour éloigner les fourmis. Pour leur faire changer leur chemin, on les dispose sur leur route. Vous verrez, elles trouveront rapidement un nouvel itinéraire.

 

Les pépins de pamplemousse, un insecticide naturel

 

Grâce à leur fonction antimicrobienne, les pépins sont utilisés pour éloigner les pucerons, limaces et autres sectes parasites dans le cadre de l’agriculture. En plus de cela, ils ne détruisent pas les bactéries bénéfiques.

Top 10 des produits contre les insectes pour votre potager

Promo
1

Marius Fabre Savon Liquide dans Flacon Vaporisateur, Spécialement Conçue pour Jardin, Noir, 500 ml

amazon
14.18 € 10.41
Promo
2

BARRIERE A INSECTES Pulvérisateur contre les Spécial Araignées, Prêt à l'emploi, jusqu’à 3 semaines, 750 ml, BARAIGNE750

amazon
17.94 € 10.99
3

450 insectes

amazon
14.50
4

KB Stop Insectes Prêt A l'Emploi 800ml

amazon
14.95
5

Solabiol SOPOLYPAL750 Insectes Polyvalents 750 ML, Multicolore, 750ml

amazon
19.94
6

BARRIERE A INSECTES Vaporisateur contre les Insectes Rampants, Volants, Acariens, Prêt à l'emploi, 1 L, BARSEC1000N

amazon
19.99
7

CLOSTER Huile de Neem Pure pour Plantes (1LT) - Protection Naturelle du Jardin Contre Insectes et Parasites, Moustiques, Acariens, Cochenille, Arignée ...

amazon
39.90
8

ISOTRONIC® Prise Anti Araignée Répulsif à Ultrasons contre les Araignées appareil électrique sans produits chimiques contre les insectes pour usage in ...

amazon
42.95
Promo
9

YUNLIGHTS Lampe Anti-Moustique, Anti-Insectes,30W Lampe Tue Mouches et Les, Profitez d'un Environnement sans Produits Chimiques et sans Insectes

amazon
59.99 € 47.59
10

ASPECTEK Lampe UV Anti Insectes Volants. Tue-Mouche Destructeur d' Insectes Electrique 20W. Lampe Anti Moustique Electrique (Lampe Moustique)

amazon
56.99

FAQ

Certaines variétés de fleurs agissent comme rempart contre les nuisibles du potager. En effet, en plantant de la lavande, des oeillets d’Inde, du souci, mais aussi de la capucine ou du bleuet juste à côté des légumes, vous empêcherez les ravageurs de se nourrir de vos cultures. Ainsi, planter des fleurs au potager est la solution parfaite pour embellir le jardin, tout en éloignant les nuisibles et en évitant l’utilisation des insecticides chimiques et polluants.

Il existe plusieurs solutions pour protéger son potager des nuisibles de manière efficace. Le mieux serait de miser sur des astuces écologiques et pas chères :

Utilisez des épluchures et ne jetez plus les peaux de bananes, de citron ainsi que les coquilles d’œuf : elles peuvent servir pour votre jardin. Eparpiller de la cendre de bois peut aussi servir à repousser les limaces notamment. Il faut aussi miser sur des objets brillants pour empêcher les oiseaux de grignoter vos récoltes. 

Le forum Insecterra est à votre disposition.

Vous y trouverez des passionnés d’insectes partageant leurs rencontres, élevages, recettes ou encore techniques de collectionneur.

Si vous souhaitez apprendre d’autres amateurs d’insectes, ce forum est fait pour vous !

Les insectes sont les animaux les plus diversifiés de la planète. Des tropiques à la toundra, ils ont su s’adapter à des conditions de vie variées: dans la neige et le sable, au cœur des forêts, à travers les prairies, jusqu’au fond des lacs et des rivières.

 

Ils ont conquis tous les habitats sauf un: les océans. On y retrouve des insectes en surface, mais aucun n’habite les profondeurs sous-marines. Ou peut-être ne les avons-nous pas encore trouvés…

Insecterra
Logo